10 exemples de risques biologiques

Découvrez 10 exemples de risques biologiques ainsi que les niveaux de sécurité en matière de risques biologiques. Découvrez comment une application mobile d'inspection peut vous aider à surveiller les risques biologiques sur le lieu de travail.

exemples de risques biologiques

Published 15 Août 2022

Qu'est-ce qu'un danger biologique ?

Également connu sous le nom de risque biologique, un danger biologique concerne toute matière biologique, telle que des micro-organismes, des plantes, des animaux ou leurs sous-produits, qui menace la santé des organismes vivants, plus particulièrement celle des humains et des animaux. Les risques biologiques potentiels doivent être manipulés avec une extrême prudence car ils peuvent causer des dommages et peuvent être mortels dans certains cas.

Les risques biologiques peuvent se trouver partout, y compris sur le lieu de travail. Il est donc crucial de connaître au moins 10 exemples de risques biologiques afin d’avoir une idée de la manière de traiter certains risques auxquels vos travailleurs sont exposés. Plus encore, les employeurs doivent établir des lignes directrices en matière de sécurité afin de réduire au minimum les risques liés à ces dangers sur le lieu de travail et de garantir la sécurité et la santé des travailleurs pendant leur travail.

10 exemples de risques biologiques

Si les risques biologiques varient selon les lieux de travail et les secteurs d’activité, il existe des risques communs qui constituent des menaces majeures pour la santé et la sécurité des travailleurs. En examinant chacun d’eux en détail, voici 10 exemples de risques biologiques auxquels vos travailleurs pourraient être exposés.

1. Sang humain et produits sanguins

Les fluides corporels, les tissus qui contiennent du sang, du sérum, du plasma et d’autres composants sanguins sous forme liquide ou semi-liquide sont des exemples de risques biologiques.

2. Déchets animaux

Toute partie du corps d’un animal ou les litières d’animaux infectés sont également considérées comme des dangers biologiques.

3. Matière corporelle humaine

Le contact direct avec des risques biologiques tels que les matières corporelles humaines sur le lieu de travail – sang, salive, urine et mucus – est très risqué, surtout pour les travailleurs de la santé.

4. Déchets microbiologiques

Généralement présents dans les laboratoires, ces déchets peuvent contenir des formes concentrées de produits infectieux, tels que du sang ou des fluides corporels contenant des agents pathogènes infectieux, des cultures de spécimens et des virus.

5. Déchets pathologiques

Il s’agit de toute partie du corps humain, de tout tissu ou organe qui a pu être prélevé lors d’une intervention chirurgicale.

6. Déchets piquants ou tranchants

Appartenant au groupe plus large des déchets infectieux, ce type de risque biologique concerne les seringues, les outils tranchants et les débris de verre qui risquent d’entraîner une contamination croisée pathogène et de percer la protection cutanée humaine.

7. Moisissures et levures

Ils sont présents dans la nature et sont nécessaires à la décomposition des débris végétaux. Ces micro-organismes peuvent pénétrer directement dans un bâtiment ou leurs spores peuvent être transportées par l’air. Pour certaines personnes, l’inhalation de moisissures, de fragments de moisissures ou de spores peut entraîner de graves problèmes de santé ou aggraver certains états de santé.

8. Matière organique

Les travailleurs peuvent également être exposés aux déchets, aux eaux usées et aux égouts, aux matières végétales et à la poussière organique.

9. Agents pathogènes aéroportés

Les microbes pathogènes, qui sont suffisamment petits pour être rejetés par une personne infectée, sont facilement transmis par les éternuements, la toux et les contacts directs ou étroits.

10. Insectes piqueurs

Comme on les trouve dans diverses régions géographiques, les insectes piqueurs sont particulièrement dangereux pour les travailleurs en extérieur. Ces insectes comprennent les abeilles, les guêpes, les frelons, les araignées venimeuses et non venimeuses.

Niveaux de sécurité en matière de risques biologiques

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) dressent la liste des 4 niveaux de biosécurité, chacun d’entre eux comportant des contrôles spécifiques pour contenir les microbes et les agents biologiques :

  • Niveau de risque biologique 1 : concerne souvent des agents comprenant des virus et des bactéries. Ce niveau de biosécurité exige des précautions minimales, telles que le port d’un masque et l’absence de contact étroit. Les exemples de danger biologique du premier niveau comprennent E.coli et d’autres bactéries non infectieuses.
  • Biohazard de niveau 2 : causant généralement des maladies graves chez l’homme, le deuxième niveau classe les agents qui peuvent être transmis par contact direct avec des matériaux infectés. Le VIH et l’hépatite B sont des exemples de dangers biologiques qui présentent des risques modérés pour l’homme.
  • Niveau de risque biologique 3 : principalement par transmission respiratoire, les agents pathogènes qui ont une forte probabilité de devenir aéroportés peuvent provoquer des maladies graves ou mortelles chez l’homme. Mycobacterium tuberculosis, la bactérie qui cause la tuberculose, est un exemple de risque biologique de niveau 3.
  • Niveau de risque biologique 4 : pathogènes extrêmement dangereux qui exposent les humains à des maladies mortelles, le quatrième et dernier niveau exige que les travailleurs utilisent une protection et un confinement maximum. Le virus Ebola et le virus de Lassa sont des exemples de risques biologiques.

Pour chaque niveau de biosécurité, il existe des exigences strictes en ce qui concerne la conception du laboratoire, les équipements de protection individuelle (EPI) et les équipements de biosécurité. En outre, des pratiques microbiologiques standard doivent être appliquées à tous les niveaux de biosécurité. Les 10 exemples de dangers biologiques énumérés dans cet article peuvent être classés dans chaque niveau en fonction des risques potentiels encourus. C’est pourquoi il est recommandé de procéder à une analyse des risques professionnels et à une évaluation des risques pour rationaliser des opérations de sécurité et de qualité.

Réglementation

Le décret n° 2021-951 du 16 juillet 2021 fixant le cadre applicable des dispositions du code du travail en matière de prévention des risques biologiques doit être appliqué en procédant comme suit :

  • Identifier les dangers, tant actuels que potentiels
  • Décider comment prévenir les atteintes à la santé en procédant à des évaluations des risques.
  • Fournir des mesures de contrôle pour réduire les risques sanitaires
  • Maintenir les mesures de contrôle en bon état de fonctionnement
  • Fournir des informations, des instructions et des formations aux employés
  • Assurer un suivi et une surveillance sanitaire selon les besoins
  • Établir des plans d’action d’urgence

Surveiller les risques biologiques à l’aide d’un outil puissant

Logiciel d’inspection dynamique et application mobile, iAuditor de SafetyCulture vous permet d’effectuer des évaluations des risques biologiques de manière efficace et précise. En détail, vous pouvez faire ce qui suit en utilisant les fonctionnalités uniques de l’application :

  • Effectuer des contrôles de risques en créant ou en téléchargeant des modèles de listes de contrôle préétablis et en programmant les inspections de manière à ce que vos employés ne manquent aucun contrôle de routine.
  • Affecter des membres de l’équipe à la mise en œuvre de mesures correctives dès que des risques biologiques sont détectés ou doivent être surveillés.
  • Produire des rapports basés sur les problèmes et autres résultats de vos inspections et les utiliser pour formuler des recommandations et des plans d’action afin de maintenir un respect strict des normes de santé et de sécurité.
  • Analyser les informations et les données et évaluer les points à améliorer dans les protocoles de biosécurité.
  • Combler instantanément le fossé de communication entre les dirigeants et les travailleurs de première ligne en ce qui concerne les procédures opérationnelles standard (POS) de l’organisation grâce à la fonction  » Heads Up ».

Essayez iAuditor gratuitement !