La maintenance : Définitions, avantages et application

Découvrez les différents types de maintenance, leurs avantages et leurs inconvénients, et comment chaque industrie bénéficie de bonnes pratiques de maintenance.

Published 28 Avr 2022

Qu'est-ce que la maintenance ?

La maintenance, également appelée maintenance technique, désigne un ensemble de processus et de pratiques visant à assurer le fonctionnement continu et efficace des machines, des équipements et d'autres types d'actifs généralement utilisés dans les entreprises. La diligence dans la mise en œuvre d'un programme de maintenance efficace est essentielle à la bonne performance et à la longévité des machines, des actifs, des installations et des entreprises entières.

Types d’entretien

Il existe différents types de travaux d’entretien, chacun étant conçu pour des scénarios spécifiques. Connaître les différences entre les types de maintenance/d’entretien aide les gens à déterminer ceux qui sont les plus adaptés à leurs besoins.

Entretien courant

Ce type d’entretien, également appelé entretien préventif, est mis en œuvre selon un calendrier fixe et comprend généralement des activités telles que l’inspection, le nettoyage, le lavage, le remplacement et la vérification. Il est généralement effectué pendant les temps morts entre les équipes ou les week-ends pour ne pas affecter les objectifs de productivité. L’entretien de routine a deux objectifs : identifier les problèmes existants afin de les corriger au plus vite et empêcher les problèmes éventuels d’apparaître grâce à un entretien régulier.

Maintenance planifiée

Alors que l’entretien de routine peut se faire sur une base quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, l’entretien planifié peut être programmé une fois par an ou selon les besoins. En effet, l’entretien planifié est plus long, plus coûteux et plus approfondi. Il nécessite souvent les services d’un spécialiste. Dans le contexte de l’entretien d’une unité de climatisation par exemple, l’entretien courant consiste à retirer et à laver les filtres une fois par mois, tandis que l’entretien planifié consiste à faire appel à un professionnel du CVC pour vérifier les niveaux de réfrigérant, les fuites éventuelles et mesurer le débit d’air dans le serpentin de l’évaporateur.

Maintenance corrective

Si, lors de l’inspection d’entretien de routine d’une voiture, vous découvrez des signes d’usure grave, vous devez effectuer un entretien correctif. Lorsque les relevés des ordinateurs ou des jauges d’une machine présentent des anomalies inhabituelles, voire dangereuses, vous devez effectuer une maintenance corrective. La maintenance corrective concerne les réparations et les remplacements nécessaires pour remettre un bien en état de marche à pleine puissance et dans des conditions optimales.

Maintenance prédictive

Ce type de maintenance se concentre sur les techniques utilisées pour déterminer le calendrier approprié pour la maintenance planifiée et corrective. Son objectif principal est de prévoir, grâce à diverses méthodes d’essai, le moment où une machine commencera à subir une usure importante, afin de pouvoir programmer une maintenance corrective sans affecter les objectifs de productivité et avant que la machine ne tombe en panne.

Maintenance : pour ou contre ?

En général, les entreprises qui ont de bonnes pratiques d’entretien y trouvent des bénéfices. Cependant, plusieurs facteurs doivent être pris en compte avant de pouvoir déterminer si la maintenance aide ou nuit à votre activité. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des avantages et des inconvénients de la maintenance.

Les pros

Augmenter la longévité des actifs

L’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les entreprises devraient s’intéresser aux pratiques de maintenance est de maximiser la longévité des actifs. Avoir la patience et la volonté d’inspecter, de nettoyer et d’entretenir régulièrement un bien coûteux permet d’optimiser la productivité et de réduire les coûts en évitant les réparations et les remplacements coûteux.

Optimiser la performance des actifs

Un actif bien entretenu fonctionne au maximum de ses capacités, ce qui a un effet positif sur le retour sur investissement de l’entreprise grâce à son efficacité et à sa cohérence.

Éviter les temps d’arrêt non programmés

Les pannes inattendues peuvent causer des problèmes importants pour toute entreprise. Les pertes financières, les clients mécontents et une opération perturbée peuvent faire boule de neige et entraîner des problèmes plus importants dont les retombées sont inévitables et coûteuses à résoudre. Une maintenance diligente peut aider les entreprises à éviter les pannes inattendues et à garantir le bon déroulement des opérations.

Minimiser les coûts

La plupart des machines industrielles utilisées pour les opérations commerciales coûtent une petite fortune au départ. Il est donc logique d’entretenir ces actifs avec diligence afin d’en tirer le meilleur parti. Le fait de ne pas mettre en œuvre de bonnes pratiques d’entretien entraînera des pannes de machines, ce qui coûtera plus cher à l’entreprise en réparations et remplacements évitables, ainsi qu’une perte de productivité.

Les inconvénients

Dépenses supplémentaires

Bien que les bonnes pratiques d’entretien soient souvent plus avantageuses que les autres, leur mise en œuvre reste coûteuse. Il est important pour les entreprises de savoir quand effectuer des activités de maintenance afin d’éviter des dépenses inutiles dues à une maintenance excessive.

Perte de productivité

La maintenance planifiée exige souvent que les actifs soient complètement arrêtés et ne fonctionnent pas pendant une période déterminée. La perte de productivité se traduit par des pertes financières et une éventuelle perturbation des opérations si les mesures d’urgence nécessaires n’ont pas été préparées à l’avance.

Risque possible pour la sécurité

Le non-respect des protocoles d’entretien appropriés, comme le fait de s’assurer que les machines ont été complètement mises hors service avant l’entretien, peut entraîner des blessures graves, voire mortelles, pour le personnel.

Entretien ou réparation

Les travaux de maintenance et de réparation ont les mêmes objectifs, à savoir maintenir le fonctionnement efficace de votre entreprise. Toutefois, la connaissance de leurs différences fondamentales vous aidera à déterminer quand il convient d’utiliser les techniques d’entretien plutôt que les réparations et vice versa pour que votre entreprise reste productive et rentable.

Maintenance

L’objectif de l’entretien est de ne pas avoir recours aux réparations.

Dès qu’une entreprise acquiert un bien, elle doit déjà avoir un plan de maintenance prêt à être mis en œuvre. Les techniques d’entretien de routine telles que le nettoyage et les inspections régulières sont souvent effectuées sur une base hebdomadaire, mensuelle et parfois même quotidienne. Le nettoyage, la surveillance et l’inspection peuvent être effectués rapidement et souvent sans frais, tout en contribuant à la santé et à la longévité globales d’un bien.

Pour éviter de perturber les services et la productivité, les activités de maintenance sont souvent programmées les jours de congé. Pour les entreprises qui fonctionnent 24 heures sur 24, la maintenance planifiée des machines peut être programmée sur plusieurs jours afin de garantir que la productivité ne s’arrête pas et que le rendement attendu soit toujours atteint.

Grâce à des outils de surveillance adaptés, les entreprises peuvent également pratiquer des techniques de maintenance prédictive ; en utilisant les données recueillies sur les performances et l’état des actifs, elles peuvent savoir à quel moment l’usure éventuelle nécessitera une maintenance corrective afin d’éviter les pannes imprévues des machines.

Réparations

Même avec le meilleur plan de maintenance et le meilleur personnel, une panne inattendue de machine ne peut jamais être complètement éliminée. Lorsque cela se produit, les entreprises doivent compter sur des réparations rapides pour remettre leurs actifs en état de marche le plus rapidement possible avant que les pertes ne deviennent insurmontables.

Outre les pertes financières dues à la perte de productivité, les réparations coûtent souvent plus cher que l’entretien régulier, ce qui oblige les entreprises à débourser une somme considérable pour les nouvelles pièces, l’installation et les services d’un spécialiste.

Même si les entreprises doivent investir dans un bon programme de maintenance, elles doivent prévoir des mesures d’urgence en cas de pannes imprévues, car il est impossible d’empêcher complètement qu’elles ne se produisent.

Pratiques de maintenance dans les différentes industries

Les bons programmes de maintenance profitent à pratiquement toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité ; la seule différence réside dans la manière dont elles appliquent les techniques de maintenance pour atteindre leurs objectifs commerciaux. Vous trouverez ci-dessous une liste de la manière dont les différentes industries appliquent les pratiques de maintenance pour maximiser leur fonctionnement.

Aérospatiale

Les bonnes pratiques de maintenance sont cruciales dans l’industrie aérospatiale, car les dysfonctionnements peuvent entraîner des catastrophes à forte mortalité. L’entretien des aéronefs est également imposé par l’arrêté de 12 janvier 1993, qui stipule que « Les services compétents peuvent effectuer tout contrôle, inspection ou essai destinés à s’assurer que les conditions retenues pour la délivrance et le maintien de l’agrément sont respectées. »

L’Organisme pour la Sécurité de l’Aviation Civile est l’organe chargé du contrôle de la production et de l’entretien des aéronefs civils. La maintenance d’un aéronef doit être réalisée conformément à un Programme d’Entretien (PE), qui peut comprendre :

  • Inspection aux 100 heures
    Ce type d’inspection de maintenance doit être effectué toutes les 100 heures de vol pour les avions de passagers. Pour que le type d’aéronef spécifié puisse être mis en état de navigabilité, il doit d’abord être « inspecté par un réparateur certifié ayant une qualification d’entretien, un mécanicien dûment qualifié ou un atelier de réparation dûment qualifié.
  • Inspection annuelle
    Les aéronefs soient soumis à des inspections de maintenance annuelles, quelle que soit leur utilisation, afin d’obtenir l’autorisation légale pour les vols suivants. L’inspection doit être effectuée par un mécanicien qualifié de la cellule et de l’installation motrice (A&P).
  • Inspection progressive
    Une alternative à l’inspection aux 100 heures et à l’inspection annuelle, un programme d’inspection progressive signifie une fréquence plus élevée d’inspections de maintenance plus courtes réparties sur une année civile. Bien qu’une inspection complète de 100 heures doive être effectuée lors de la phase initiale, les sessions d’inspection de maintenance suivantes peuvent ensuite suivre le programme d’inspection progressive approuvé par l’OSAC.

Fret et logistique

Parfois appelée « industrie du transport », l’industrie du fret et de la logistique est essentielle au bon fonctionnement de nombreuses autres industries, car les services de fret sont appelés à transporter les matériaux et les outils nécessaires aux services et à la production. Parmi les pratiques d’entretien courantes dans le secteur du fret et de la logistique, citons les suivantes

  • Maintenance de la flotte
    Ce type de maintenance consiste à s’assurer que les camions de marchandises utilisés pour la livraison sont toujours en état de marche afin d’éviter les temps d’arrêt imprévus. Les propriétaires de flottes commerciales emploient souvent du personnel interne chargé de l’entretien de la flotte pour effectuer des inspections, soit après avoir atteint un certain seuil de kilométrage, soit après une période déterminée. Les inspecteurs évaluent l’état d’un véhicule et formulent ensuite des recommandations concernant les réparations, les remplacements et les autres travaux d’entretien qu’ils jugent nécessaires avant de déclarer le véhicule en état de marche.
  • Maintenance programmée des navires
    Dans l’industrie maritime, les inspecteurs de navires effectuent des contrôles de maintenance avant que les navires soient déclarés en état de navigabilité. Les inspections sont généralement effectuées après un certain nombre d’heures de fonctionnement ou à un intervalle prédéterminé. La maintenance des navires est effectuée quel que soit l’état du navire, et les pièces peuvent être remplacées avant qu’elles ne montrent des signes évidents d’usure critique, afin de réduire au maximum les risques de panne.

Informatique et TI

Comme nous dépendons de plus en plus des ordinateurs, tant pour notre travail que pour notre vie privée, il est naturellement dans l’intérêt de tous de les entretenir et de veiller à ce qu’ils fonctionnent de manière optimale. Vous trouverez ci-dessous quelques processus de maintenance informatique courants :

  • Maintenance des serveurs
    Les professionnels de l’informatique procèdent à la maintenance des serveurs, généralement sur une base hebdomadaire ou mensuelle, afin d’éviter l’arrêt des serveurs qui pourrait entraîner des perturbations majeures du fonctionnement. Dans le cadre de la maintenance standard des serveurs, les professionnels de l’informatique inspectent physiquement le matériel, vérifient que les mécanismes de refroidissement sont en bon état et effectuent des tests sur les logiciels. La norme industrielle veut que les serveurs fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, car le démarrage à partir d’un état hors tension entraîne une usure plus importante du serveur, ce qui réduit sa durée de vie.
  • Évaluation des risques informatiques
    Les serveurs de l’entreprise stockent de nombreuses informations confidentielles, et une violation de la sécurité pourrait avoir des conséquences juridiques et éthiques pour les parties prenantes. L’évaluation des risques informatiques a pour but d’inspecter régulièrement les protocoles de sécurité d’un système informatique et de les mettre à jour si nécessaire afin de s’assurer qu’ils sont à l’abri des pirates et autres parties non autorisées.

Agriculture

Les activités agricoles font largement appel à des équipements et à des produits chimiques de qualité industrielle pour être menées à bien. Un entretien adéquat joue un rôle crucial pour garantir que les travailleurs sont à l’abri des blessures liées au travail et que les opérations se déroulent sans accroc.

  • Entretien de l’équipement
    Les employeurs doivent s’assurer que l’équipement utilisé par les travailleurs est correctement entretenu afin d’éviter les blessures et les décès causés par un mauvais fonctionnement de l’équipement. En outre, les travailleurs doivent être formés à des pratiques de maintenance mécanique sûres afin d’éviter les risques tels que l’écrasement, l’enchevêtrement et l’électrocution.
  • Entretien des installations
    De nombreux produits agrochimiques stockés dans les installations peuvent causer des dommages graves et permanents aux travailleurs s’ils ne sont pas manipulés correctement. Des pratiques sécuritaires d’entretien des installations doivent être mises en œuvre afin de minimiser les risques d’exposition aux produits agrochimiques qui peuvent provoquer des brûlures chimiques, un risque accru de cancer et des dommages permanents sur les organes vitaux.

Immobilier

Les bâtiments commerciaux, résidentiels et industriels nécessitent un entretien régulier pour conserver leur intégrité structurelle et leur fonctionnalité, afin d’éviter leur détérioration et leur effondrement éventuel. Vous trouverez ci-dessous quelques techniques d’entretien courantes pratiquées dans le secteur de l’immobilier.

  • Diagnostic immobilier
    Un diagnostic immobilier est une évaluation complète de l’état physique d’un bâtiment commercial, résidentiel ou industriel. Les professionnels de la construction effectuent une inspection générale pour vérifier les dommages structurels, les défaillances et l’usure avant de formuler des recommandations pour les réparations et les améliorations.
  • Entretien du bâtiment
    Alors que le diagnostic immobilier se concentre sur l’intégrité structurelle du bâtiment, l’entretien du bâtiment concerne les pratiques employées pour garantir que le bâtiment remplit sa fonction d’espace de travail et/ou d’habitation. Il s’agit notamment de l’entretien des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, de l’entretien des systèmes électriques et de l’entretien de la plomberie.
  • Entretien des ascenseurs
    Les bonnes pratiques d’entretien des ascenseurs sont importantes pour la sécurité des locataires, des travailleurs et des autres occupants du bâtiment. Il s’agit également d’une exigence de conformité standard pour les codes et règlements de construction. Les professionnels vérifient le fonctionnement des boutons et la ventilation, et évaluent l’usure des câbles et des mécanismes de suspension afin de déterminer si des remplacements sont nécessaires pour garantir la sécurité.
  • Entretien des générateurs
    Des inspections régulières de l’entretien des générateurs sont recommandées pour s’assurer qu’ils peuvent fonctionner de manière optimale en cas de coupures de courant imprévues. L’entretien standard du générateur comprend des contrôles visuels du générateur diesel, des contrôles d’étanchéité du moteur, du refroidissement et du carburant, ainsi que des tests de batterie.
  • Entretien paysager
    Également appelé entretien des terrains, l’entretien paysager concerne les activités de nettoyage, de désherbage et de taille visant à maintenir en parfait état les pelouses, les jardins et autres espaces verts à l’extérieur des bâtiments. Un entretien paysager efficace permet de laisser une bonne impression aux locataires et acheteurs potentiels, améliorant ainsi la réputation et l’image de marque de l’entreprise.
  • Maintenance CCTV
    Une maintenance CCTV appropriée aide les propriétaires de bâtiments à identifier les défauts et les angles morts des unités avant qu’ils ne deviennent un problème. La maintenance régulière des systèmes de vidéosurveillance est importante pour garantir que les données de sécurité sont enregistrées et ne sont pas compromises.

Alimentation et boissons

L’entretien des machines, des ustensiles et des installations de transformation des aliments est la base sur laquelle se construisent les entreprises alimentaires et les restaurants qui réussissent. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de maintenance dans le secteur de l’alimentation et des boissons.

  • Entretien de la cuisine
    L’aspect le plus important d’un aliment ou d’une boisson, au-delà du goût et de l’esthétique, est l’hygiène. La sécurité alimentaire passe naturellement par des pratiques d’entretien de cuisine strictes, impliquant le nettoyage régulier des équipements, outils et ustensiles de cuisine. Le personnel d’entretien doit s’assurer que toute la cuisine, et pas seulement les surfaces de préparation des aliments, sont conformes aux normes de propreté.
  • Entretien des chambres froides
    Outre une bonne hygiène de cuisine, un autre facteur à prendre en compte est la conservation des aliments pour augmenter leur durée de vie. S’assurer que les chambres froides et réfrigérateurs fonctionnent comme prévu est essentiel pour les opérations de restauration, car ils permettent de garder les ingrédients frais et prêts à être préparés et servis. Des dysfonctionnements inattendus peuvent entraîner une détérioration des aliments et des pertes financières importantes pour un restaurant. Les techniciens effectuent la maintenance des refroidisseurs en surveillant les niveaux de température et en s’assurant qu’ils restent cohérents avec le point de consigne, en identifiant les éventuelles fuites et condensations, ainsi qu’en s’assurant que l’isolation n’est pas endommagée.

Hébergement

Il est facile pour les clients insatisfaits d’exprimer leur mécontentement sur de nombreux sites d’avis s’ils ne sont pas satisfaits de votre établissement, et le mécontentement des clients peut avoir de nombreuses raisons. Cela peut nuire à la réputation de votre établissement et entraîner une baisse de la fréquentation. Pour atteindre et maintenir la satisfaction des clients et les inciter à revenir, les hôtels et les chambres d’hôtes doivent maintenir leur établissement dans un état impeccable grâce à des pratiques d’entretien cohérentes.

  • Maintenance des hôtels
    Les tâches régulières d’entretien des hôtels comprennent le dépoussiérage et le nettoyage des sols, des tapis, des murs et d’autres surfaces. Il s’agit également de vérifier que les lits, les matelas, les draps et les rideaux ne sont pas tachés ou sales et de les remplacer chaque fois qu’un client quitte l’établissement, de s’assurer que la plomberie, le câblage électrique, le système de chauffage, de ventilation et de climatisation et les systèmes d’urgence sont en bon état et de veiller à ce que les stocks soient suffisants.

  • Entretien des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation
    Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation doivent faire l’objet d’un programme d’entretien régulier afin d’identifier et de traiter l’usure et les dysfonctionnements critiques. L’entretien préventif des systèmes de CVC est généralement effectué deux fois par an ou avant les périodes de pointe. Outre la prévention des temps d’arrêt imprévus, les pratiques d’entretien des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation visent à réduire les factures d’électricité en garantissant que les unités fonctionnent efficacement et que la qualité de l’air est conforme aux normes réglementaires.

Industrie

Les entreprises industrielles utilisent des machines lourdes pour la production de masse. Pour éviter les pannes de machines qui perturbent les opérations, il faut mettre en place de bons protocoles de maintenance des machines.

  • Entretien des machines
    Pour s’assurer que les machines et les équipements fonctionnent toujours à un niveau optimal, les techniciens de maintenance effectuent des inspections visuelles et produisent des rapports OEE (Overall Equipment Effectiveness). Le rapport OEE décrit la disponibilité, la performance et la qualité de la production de l’équipement et des machines afin d’obtenir un aperçu des améliorations possibles du processus et d’identifier les corrections à apporter à l’équipement.

  • Maintenance en usine

Outre l’entretien des machines utilisées pour la production, les zones de travail et les surfaces des usines doivent également être entretenues afin de minimiser les risques de chute et d’augmenter l’efficacité du travail en éliminant les obstructions physiques qui gênent le travail. Le personnel de maintenance de l’usine effectue des audits 5S pour améliorer la propreté, l’ordre, la sécurité et l’efficacité tout en éliminant les déchets et les risques professionnels évitables.

Vente au détail

De multiples facteurs doivent être pris en compte pour trouver la formule gagnante d’une entreprise de vente au détail prospère. La vente de produits de haute qualité et un excellent service à la clientèle sont quelques-uns des éléments les plus évidents. Cependant, la mise en œuvre cohérente de bonnes pratiques de maintenance des magasins est tout aussi importante pour s’assurer que votre entreprise fonctionne à plein régime.

  • Entretien du magasin
    Balayer et essuyer les sols, dépoussiérer les étagères et trier régulièrement les produits exposés font partie du bon entretien des magasins. Dans le secteur de la vente au détail de produits alimentaires, les employés du magasin effectuent des inspections pour vérifier si les produits exposés ne dépassent pas les dates limites de consommation et contrôlent les températures des réfrigérateurs et des congélateurs dans les sections de viande et de légumes pour s’assurer qu’ils sont toujours refroidis aux points de consigne recommandés.

Le vieil adage dit : « pour gagner de l’argent, il faut en dépenser ». Ce conseil ne s’applique pas exclusivement à la phase initiale de création d’une entreprise, où les dépenses pour l’achat d’équipements, d’un espace de travail et d’employés sont une évidence. Pour qu’une entreprise prospère dans le paysage concurrentiel actuel, les propriétaires doivent également être prêts à investir de l’argent, du temps et des ressources dans de bonnes pratiques d’entretien.