Modèles Six Sigma (6 Sigma)

Repérer les erreurs et analyser les causes fondamentales plus efficacement. Atteindre un taux de qualité de 100 % grâce aux outils numériques Six Sigma.

Personnel dans une réunion sur la méthode Six sigma

Published 29 Juil 2022

Qu'est-ce que la méthode Six Sigma ?

La méthode Six Sigma vise à maintenir un système de production et d'administration hautement efficace et efficient qui comprend les opérations, les achats, les ressources humaines et les services à la clientèle. Six Sigma mesure l'efficacité et l'excellence de chaque processus qui applique une approche et une méthodologie fondées sur les données pour éliminer les erreurs et les défauts afin de résoudre un problème.

Avantages de la mise en œuvre de Six Sigma

En tant que technique d’amélioration des processus qui implique l’application de méthodes et d’outils afin de trouver des moyens d’améliorer continuellement les processus, la méthode Six Sigma peut aider à atteindre une production quasi parfaite avec un taux de rebut de 3,4 pièces défectueuses seulement pour un million de pièces conformes.

En outre, appliquer la méthode Six Sigma aide à maîtriser la qualité des processus de l’entreprise en mettant en œuvre une approche mesurable pour identifier les causes des défauts et trouver des solutions pour réduire la variation des résultats. Cela conduit à la création de nouveaux produits et services de meilleure qualité, à l’augmentation des bénéfices et à l’amélioration du moral des employés.

Cet article abordera brièvement :

L’importance de la méthode 6 Sigma sur le lieu de travail

La méthode 6 Sigma est largement dans différentes industries. Cette méthode aide les entreprises à améliorer ses processus et ses techniques pour atteindre les objectifs suivants :

  • Améliorer le rendement et la performance

    Six Sigma se concentre sur les besoins et la demande pour atteindre l’efficacité et améliorer les délais de production.

    Par exemple :
    Sur un site industriel, tous les employés commencent leur travail à 7 heures du matin. L’équipe B est inactive et attend que l’équipe A termine ses missions avant de commencer sa tâche. Le temps d’inactivité de l’équipe B est un exemple de contre-performance.

  • Réduire les erreurs et les défauts

    La réduction des erreurs et des défauts est l’objectif principal de la méthode Six Sigma. Pour atteindre un niveau de qualité de 100 %, les installations et les équipements doivent être entretenus régulièrement pour s’assurer qu’ils sont opérationnels et éviter les problèmes récurrents. Il s’agit également d’identifier les erreurs humaines et de processus afin connaître les domaines à améliorer.

    Par exemple :
    Dans la secteur industriel, les équipes chargée de la qualité doivent effectuer les contrôles finaux des produits afin d’identifier les défauts ou les dommages avant la livraison.

  • Rationaliser les processus

    La méthode 6 Sigma permet de documenter tous les aspects, y compris le profil des employés, les processus de production, les problèmes identifiés, les solutions efficaces et la mise en œuvre des actions correctives. Elle permet d’éliminer les coûts non désirés et la répétition du travail.

    Par exemple :
    Dans une organisation, la répartition adéquate des tâches doit dépendre du rôle de l’employé. Elle doit être basée sur les compétences des employés, leur formation et leur niveau de connaissances.

Quelles sont les méthodologies Six Sigma ?

Même si certains experts de la méthodes Six Sigma ont élaboré leurs propres méthodologies dans différentes organisations et industries, les méthodes DMAIC et DMADV sont les deux méthodologies les plus largement utilisées.

DMAIC

Acronyme signifiant « Définir, mesurer, analyser, améliorer et contrôler », la méthodologie DMAIC est une méthode quantitative rigoureuse d’amélioration des processus. L’objectif 6 Sigma étant d’améliorer les processus ou les produits existants, la méthodologie DMAIC se concentre sur les processus ou les produits dont les performances sont inférieures aux attentes ou aux spécifications et qui peuvent bénéficier d’une amélioration progressive.

DMADV

DMADV est une méthode Six Sigma qui signifie « Définir, mesurer, analyser, concevoir et vérifier ». Elle est également connue sous l’appellation de Design for Six Sigma (DFSS). La méthode DMADV suit les trois premières étapes de la méthode DMAIC. Les deux dernières étapes sont spécifiques à la création de nouveaux processus, produits ou services.

Quelles sont les différences entre les méthodologies DMAIC et DMADV ?

Pour mieux différencier les deux méthodologies DMAIC et DMADV, voici la description de chaque acronyme :

DMAIC

DMADV

Définir – Identifier et définir le problème que Six Sigma tente de résoudre. Définir – Définir les besoins du client.
Mesurer – Identifier les paramètres ou les aspects mesurables du processus ou du produit. Mesurer – Identifier les capacités et les spécifications du produit en fonction des besoins du client.
Analyser – Effectuer une analyse rigoureuse des données pour découvrir les domaines à améliorer ou les causes des défauts. Analyser – Déterminer comment le produit ou le processus peut atteindre les spécifications souhaitées.
Améliorer – Améliorer le processus, le produit ou le service existant. Conception (Design) Concevoir le processus, le produit ou le service sur la base des données analysées.
Contrôler – Définir des étapes spécifiques à suivre afin de produire et de reproduire les résultats attendus. Vérifier – Vérifier que le résultat est bien conforme aux spécifications et aux exigences du client.

Outils de gestion Six Sigma

Chaque étape des méthodologies DMAIC et DMADV nécessitera l’utilisation d’une partie ou d’une combinaison d’outils de gestion Six Sigma. Voici quelques-uns des outils de gestion Six Sigma les plus populaires que vous pouvez utiliser en fonction des besoins de votre entreprise :

Modèle d’AMDE

L’AMDE est l’abréviation de « analyse des modes de défaillance et de leurs effets ». Il s’agit d’une méthode systématique permettant d’anticiper les défaillances potentielles des processus commerciaux et d’atténuer leur impact sur les clients. Utilisez le modèle d’AMDE lors de l’amélioration d’un processus, d’un produit ou d’un service existant à l’aide de la méthode DMAIC et identifiez les problèmes potentiels afin de prévenir les effets négatifs potentiels sur les clients. L’AMDE commence généralement par une séance de brainstorming avec une équipe expérimentée et se termine par une nouvelle analyse des risques après l’application de mesures correctives. Amenez l’équipe à décrire facilement la fonction du processus, à identifier le mécanisme de défaillance et à déterminer le numéro de priorité du risque (RPN).

Modèle DMAIC

Ce modèle DMAIC peut servir de guide dans l’application de la méthodologie DMAIC pour l’analyse des causes premières pour l’amélioration des processus. Utilisez ce modèle DMAIC pour effectuer les opérations suivantes :

  • Définir les objectifs du projet ;
  • mesurer et enregistrer les performances actuelles du processus ou du produit afin de quantifier le problème ;
  • analyser les données jusqu’à ce que la cause fondamentale ait été identifiée ;
  • améliorer le processus ou la conception dans le but de remédier aux défauts ou aux domaines à améliorer ; et
  • spécifier les systèmes de suivi et de contrôle pour produire et reproduire les résultats souhaités.

Modèle d’analyse des causes fondamentales (RCA)

Utilisée dans l’étape d’analyse des méthodologies Six Sigma, l’analyse des causes fondamentales (RCA) est une approche permettant d’analyser un problème identifié et d’en éliminer la cause première. L’analyse RCA peut contribuer à la prévention des problèmes récurrents et à l’amélioration des processus d’entreprise. Utilisez ce modèle RCA pour analyser un problème récurrent et aider à éliminer les causes premières.

Modèle des 5 pourquoi

Utilisez ce modèle de 5 pourquoi conçu pour faciliter la découverte de la cause profonde d’un problème en creusant et en posant la question « pourquoi ? » jusqu’à ce que toutes les questions logiques aient trouvé une réponse et que la véritable cause du problème ait été découverte. Une fois la cause identifiée, les experts Six Sigma peuvent alors formuler des solutions visant à empêcher que les mêmes problèmes ne se reproduisent.

Modèle de rapport Kaizen

Utilisez ce modèle de rapport de kaizen pour intégrer l’approche lean à votre méthodologie Six Sigma. Définir le projet, sélectionner la catégorie, découvrir la cause fondamentale du problème grâce à l’ACR, et identifier les mesures d’amélioration.

Modèle de SIPOC

SIPOC ou « Suppliers, Inputs, Process, Outputs and Customer » ou, en français, « fournisseurs entrées processus sorties clients » est un outil utilisé pour résumer et illustrer le processus de bout en bout de fonctions et d’opérations commerciales spécifiques. Certains utilisent l’inverse, COPIS, dans lequel le client est placé en premier dans le diagramme. Utilisez ce modèle de SIPOC pour résumer tous les processus impliqués dans la création d’un produit et utilisez les informations comme référence lors des sessions de brainstorming pour trouver des moyens d’améliorer ou de revoir la conception des processus et des produits.

Comment obtenir la certification 6 Sigma pour votre entreprise.

La méthode Six Sigma met en évidence l’analyse statistique des améliorations de processus pour votre organisation et est animé par des professionnels de six sigma. Les méthodes suivantes sont essentielles pour aider votre organisation à se préparer à la certification Six Sigma :

Utiliser la méthodologie DMAIC

La méthodologie DMAIC est un processus approfondi qui définit un problème, mesure ses performances, analyse la cause première des défauts existants, améliore le processus identifié et contrôle les performances futures. La méthodologie DMAIC est la plus utilisée dans la méthode Six Sigma car elle permet d’améliorer, d’optimiser et de stabiliser les processus d’entreprise et les conceptions.

Intégrer l’approche Lean

L’approche lean est un moyen efficace d’éliminer toute forme de gaspillage, qui comprennent les défauts, la surproduction, les produits de mauvaise qualité et les processus improductifs. Cette approche favorise la normalisation du travail et rationalise les processus de production. Il existe des outils efficaces tels que 5s, Kaizen et FMEA qui peuvent être utilisés pour éliminer les défauts.

Utiliser la technologie

La préparation à la certification Six Sigma n’est pas évidente. Elle implique beaucoup de documentation, d’analyse et d’archivage, ce qui est fastidieux pour les personnes qui souhaitent s’y intéresser. Utiliser un stylo et du papier pour collecter des données et tout réintégrer sur un ordinateur est un processus répétitif et chronophage. Une application mobile comme iAuditor de SafetyCulture peut vous aider à suivre l’amélioration des processus et à identifier facilement les gaspillages et les défauts. Avec iAuditor, vous pouvez :

  • Créer des rapports visuels six sigma en pdf, en saisissant les dommages et les défauts à l’aide d’un appareil mobile.
  • Mettre en œuvre et suivre facilement les efforts d’amélioration continue.
  • Assigner immédiatement des actions correctives aux autres équipes pour les problèmes urgents.
  • Recevoir des mises à jour de l’état d’avancement en temps réel et partager les rapports six sigma avec les membres de votre organisation.
  • Sauvegarder les rapports en ligne en utilisant le stockage illimité sur le Cloud d’iAuditor et accéder aux données à tout moment, où que vous soyez.

Démarrez votre méthode 6 Sigma avec iAuditor 

De la prise de conscience d’un problème ou d’un besoin du client à la formulation de nouveaux processus, en passant par l’intégration de solutions et le contrôle dans le but d’améliorer continuellement les processus et les produits afin d’atteindre une quasi-perfection avec des défauts autorisés à seulement 3,4 par million d’opportunités, la méthode Six Sigma peut être très chronophage et exigeante, même pour les experts. Ainsi, un outil incontournable tel que iAuditor peut aider les employés et managers à chaque étape de l’exécution de la méthodologie Six Sigma choisie.

Pourquoi iAuditor ?

Pour : 

  • Un suivi avec un appareil mobile et sans papier pour la vérification et le contrôle
  • Des rapports et collectes automatiques de données pour les tendances et les analyses.
  • La rationalisation des processus du projet

Disponible sur Android, iOS et le Web, iAuditor est une application mobile personnalisable, principalement utilisée pour améliorer et maintenir la sécurité et la qualité dans de nombreuses industries. iAuditor offre un certain nombre de modèles de qualité et de sécurité prêts à l’emploi, ainsi que des outils qui peuvent être utilisés par les organisations pour lesquelles le dépassement des attentes des clients est une priorité.