Plan de sécurité incendie

Découvrez le plan de sécurité incendie et ce qu'il doit contenir. Restez en conformité avec la réglementation OSHA et voyez comment elle pourrait affecter votre organisation.

Published 29 Avr 2022

Qu'est-ce qu'un plan de sécurité incendie ?

Un plan de sécurité incendie (anciennement appelé plan d'évacuation) est un document officiel guidant l'organisation sur les procédures à suivre en cas d'incendie. Il s'agit d'un règlement de l'Administration de la sécurité et de la santé au travail (OSHA), qui ordonne aux employeurs d'élaborer et de mettre en œuvre un dispositif qui couvrira toutes les mesures qu'ils doivent prendre pour assurer la sécurité des employés. Il met en évidence les procédures d'urgence essentielles telles que les contrôles réguliers de la sécurité incendie, la formation à la sécurité incendie, la notification aux services d'incendie et le plan d'évacuation. L'incapacité à préparer un plan de sécurité incendie peut entraîner des poursuites judiciaires, des dommages matériels, des accidents du travail ou des décès.

Importance d’un plan de sécurité incendie

Ce type de plan prépare l’organisation à prévenir les blessures, les dommages coûteux et les amendes potentielles en cas d’incendie. Il est conçu pour :

  • identifier les équipements dangereux qui doivent être arrêtés ;
  • définir les informations sur la manière de fournir des services d’urgence ;
  • connaître la procédure à suivre pour déclencher les alarmes d’urgence ;
  • fournir un soutien aux personnes handicapées
  • communiquer les plans d’évacuation, y compris les procédures et les voies de sortie.

Que doit-on inclure dans un plan de sécurité incendie ?

La responsabilité des employeurs est d’assurer la sécurité de leurs employés. Il est essentiel de communiquer et de revoir les plans de sécurité incendie dans les 90 jours pour les employés actuels et dès l’embauche pour les nouveaux employés. Il est recommandé de mettre à jour le plan lorsque cela est nécessaire, ou au moins une fois par an. Selon la réglementation de l’OSHA, un plan de prévention des incendies doit au moins inclure :

  • Une liste de tous les risques majeurs d’incendie, les procédures appropriées de manipulation et de stockage des matières dangereuses (HAZMAT), les sources d’inflammation potentielles et leur contrôle, et le type d’équipement de protection contre l’incendie nécessaire pour contrôler chaque risque majeur ;
  • Procédures de contrôle des accumulations de déchets inflammables et combustibles ;
  • Procédures d’entretien régulier des dispositifs de protection installés sur les équipements de production de chaleur pour éviter l’inflammation accidentelle de matériaux combustibles ;
  • Les procédures de notification des employés et des organismes d’intervention en cas d’incendie ;
  • Le nom ou le titre du poste des employés responsables de l’entretien de l’équipement pour prévenir ou contrôler les sources d’inflammation ou les incendies ;
  • Le nom ou le titre du poste des employés responsables du contrôle des risques liés aux sources de combustible ; et
  • Procédures pour comptabiliser tous les employés après une évacuation.

Les 3 éléments les plus importants d’un plan de sécurité incendie efficace

Un plan de sécurité incendie efficace est la somme de ses parties, et il est important de comprendre chacune de ces parties pour s’assurer qu’elles sont bien intégrées au plan. Chaque élément contribue à réduire les risques d’incendie et à aider les agents de sécurité incendie à élaborer des procédures et des stratégies d’inspection de la sécurité incendie. Un plan de sécurité incendie comporte trois éléments clés, dont les suivants :

Prévention des incendies

La meilleure mesure de lutte contre les incendies est la prévention. Il est important que les travailleurs soient formés à la sécurité incendie afin qu’ils soient davantage sensibilisés aux risques d’incendie. Ils doivent connaître les procédures d’urgence et le fonctionnement des équipements de protection contre l’incendie. Les évaluations des risques d’incendie sont également nécessaires car elles permettent de savoir quels sont les risques présents et quelles sont les mesures nécessaires pour les gérer. Les responsables de la sécurité peuvent utiliser des listes de contrôle de la sécurité incendie pour effectuer des vérifications complètes de ces aspects du plan de sécurité incendie.

Lutte contre les incendies

Les plans de sécurité incendie doivent prévoir des inspections régulières des équipements de protection contre l’incendie (PIA), tels que les alarmes incendie, les extincteurs, les systèmes d’extinction automatique et les détecteurs de fumée, afin de s’assurer qu’ils sont fonctionnels à tout moment. Les responsables de la sécurité et les équipes d’ingénierie des installations doivent planifier et concevoir avec soin le système de protection et de lutte contre l’incendie approprié, car c’est la première chose sur laquelle les gens compteront en cas d’incendie.

Évacuation d’urgence

Bien que les individus puissent combattre les débuts d’incendies à l’aide d’équipements de lutte contre l’incendie, la direction doit néanmoins accorder de l’importance à la manière d’évacuer les personnes en toute sécurité en cas d’incendie. Chacun doit connaître le plan d’évacuation d’urgence, qui comprend les coordonnées des autorités chargées de la sécurité, le plan des sorties de secours et d’autres protocoles d’urgence en cas d’incendie. Pour mesurer la connaissance des plans d’évacuation d’urgence, les plans de sécurité incendie doivent également prévoir des exercices d’incendie réguliers afin de garantir l’état de préparation.

Exemple de plan de sécurité incendie

Exemple de plan de sécurité incendie | Source : https://www.firesafe.org.uk/

Comment créer un plan de sécurité incendie ?

En une fraction de seconde, un incendie peut être suffisamment important pour mettre tout le monde en danger. Il est crucial pour toute organisation de préparer et de créer un plan afin de garantir la sécurité des employés mais aussi de l’entreprise. Les directives suivantes peuvent vous aider :

  1. Constituer une équipe
    Désigner une équipe spécialisée qui gérera et communiquera le plan d’urgence. Veiller à ce qu’il y ait un personnel responsable de la coordination avec tous les membres de l’organisation, y compris les visiteurs, le personnel et les personnes handicapées, afin de prendre en compte leurs besoins et leur capacité à évacuer la zone. Toutes les responsabilités de chaque membre doivent être claires et concises pour éviter tout malentendu. L’équipe doit être formée pour faire appliquer les méthodes de prévention et de sécurité incendie.
  2. Analyser le plan d’étage
    Disposer d’un plan d’évacuation clair pour savoir où diriger les personnes évacuées en cas d’urgence. Des contrôles réguliers de la sécurité incendie permettent de maintenir des voies d’évacuation dégagées et de s’assurer que les équipements fonctionnent correctement, notamment des portes de sortie qui peuvent être ouvertes facilement, des échelles d’incendie accessibles et des extincteurs à jour.
  3. Mise en pratique des procédures d’urgence
    Les procédures d’urgence sont un processus étape par étape que les équipes de sécurité doivent suivre. Il s’agit d’une documentation claire qui est communiquée de manière appropriée à tous les membres de l’organisation. Soulignez la différence entre un exercice d’incendie et le déclenchement effectif d’une alarme d’urgence et veillez à ce qu’une formation soit mise en place pour que les employés soient préparés à tout incident d’incendie. Il est important d’envisager des itinéraires d’évacuation pour les personnes handicapées, car elles ont des besoins particuliers pour évacuer en toute sécurité. N’oubliez pas non plus d’inclure les équipements d’urgence existants, tels que les systèmes d’alarme incendie et les détecteurs de fumée, afin que les pompiers puissent connaître l’état du bâtiment.
  4. Déterminer le point de rassemblement
    Il est important d’avoir un point de rassemblement préétabli pour assurer la sécurité après l’évacuation du bâtiment ou de la propriété. Envisagez une zone ouverte à l’écart de la propriété où les gens peuvent s’installer et être facilement aidés en cas de blessure. Il doit se trouver à l’écart des interventions du personnel d’urgence pour éviter toute obstruction. Les occupants doivent se réunir après l’évacuation pour sécuriser le nombre de personnes dans la zone.
  5. Révision du plan
    Un plan de sécurité incendie ne s’arrête pas à sa documentation, mais doit être testé pour s’assurer qu’il fonctionne en cas d’urgence. Un exercice d’incendie doit être effectué au moins une fois par an et les documents doivent être mis à jour si nécessaire.

Rationaliser la sécurité incendie avec iAuditor

Il est vital pour toute organisation de rester en conformité avec les normes réglementaires afin de garantir la sécurité de ses employés. La méthode traditionnelle de contrôle de la sécurité incendie, qui consiste à utiliser un stylo et du papier, peut s’avérer fastidieuse pour les agents de sécurité, car elle est susceptible d’être endommagée ou perdue. Ces tracas peuvent être évités avec l’aide de iAuditor de SafetyCulture, une application d’inspection qui peut être utilisée via le web ou les plateformes mobiles. Avec iAuditor, vous pouvez :

  • confier une action immédiate à une personne appropriée lors de la réalisation d’un audit de sécurité incendie lorsque vous repérez des éléments de non-conformité ;
  • joindre une photo de l’obstruction des voies d’évacuation pour pouvoir s’y référer facilement ;
  • garder votre plan cohérent et à jour à tout moment et en tout lieu ;
  • envoyer les contrôles de sécurité incendie terminés à n’importe quel membre de l’organisation. Vous avez la possibilité d’envoyer les rapports sur l’application mobile à des personnes spécifiques par e-mail
  • accéder et conserver les rapports en toute sécurité dans le nuage.

Pour commencer, vous pouvez utiliser nos modèles prêts à l’emploi ou consulter notre bibliothèque publique de modèles de listes de contrôle gratuits. Vous avez également la possibilité de convertir gratuitement vos fichiers PDF, Word, Excel ou PowerPoint existants en liste de contrôle iAuditor, jusqu’à 3 fichiers.