Systèmes CVC

Ce qu'il faut savoir sur les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation : comment ils fonctionnent et comment les entretenir correctement.

Ouvrier vérifiant une unité CVC à l'aide d'un appareil mobile

Published 9 Août 2022

Qu'est-ce qu'un système CVC ?

Le système CVC (chauffage, ventilation et climatisation) est un système tout-en-un installé à l'intérieur d'un bâtiment ou d'un établissement pour assurer une bonne qualité de l'air, une bonne circulation de l'air et le confort de ses occupants. Les systèmes CVC assurent une bonne qualité de l'air en faisant circuler l'air à l'intérieur et en l'évacuant à l'extérieur du bâtiment.

La plupart des bâtiments résidentiels et commerciaux sont équipés d’un système de CVC. Le fait d’avoir une unité centrale est typique des endroits qui connaissent des changements de température saisonniers et extrêmes. Les systèmes CVC fonctionnent principalement pour contrôler le climat de la zone dans laquelle ils sont placés. Ils ne servent pas seulement à chauffer et à refroidir, ils garantissent également la qualité de l’air intérieur, qui contient des quantités adéquates d’oxygène et ne contient pas de gaz toxiques. Certains systèmes CVC peuvent même mesurer la quantité de monoxyde de carbone présente dans la zone.

Les composants d’un système CVC intègrent les fonctions de chauffage, de ventilation et de climatisation. Cela comprend le filtre, le compresseur, les serpentins, le ventilateur, les sorties d’échappement, les conduits et d’autres pièces électriques. Les systèmes CVC peuvent également être appelés systèmes de climatisation, car il existe des unités de climatisation dotées d’un dispositif de chauffage. Le système de ventilation de ces unités peut être soit naturel, ce qui est le plus courant, soit doté de composants supplémentaires de purification de l’air tels que des filtres spéciaux.

Exigences

Les différents types de systèmes CVC peuvent avoir des exigences différentes. Il est important de se renseigner sur le code de conception et les normes énergétiques en fonction de l’emplacement du système. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et du Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) ont déterminé des « valeurs-guide » pour l’air intérieur qui définissent un niveau de concentration de polluants dans l’air intérieur. En suivant ces directives, vous vous assurerez que votre système de chauffage, ventilation et climatisation est conforme aux dernières normes et aux meilleures pratiques.

2 principaux types

Les systèmes de CVC se répartissent en deux grandes catégories : résidentiels et commerciaux. Sous ces catégories se trouvent différents types de systèmes CVC qui sont installés en fonction de leur utilisation.

Systèmes CVC résidentiels

Systèmes de chauffage central et de climatisation – Elle permet de centraliser la climatisation de l’ensemble de la maison. Les unités centrales ont généralement les mêmes réglages, comme l’humidité et la température, pour chaque pièce. Les propriétaires peuvent personnaliser leur appareil pour y inclure un thermostat avancé et d’autres fonctions, moyennant un certain coût.

Systèmes sans conduit – C’est le type de système CVC le plus courant. Les consommateurs installent cette unité dans l’intention de refroidir ou de chauffer une pièce spécifique. L’unité est fixée au mur et le boîtier principal qui comprend le compresseur et le condenseur est situé à l’extérieur de la maison. Le filtre à air et les évaporateurs font partie de l’unité intérieure.

Unités de conditionnement – Ce système se situe à mi-chemin entre le système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) central et les systèmes de division sans conduit. Ce système CVC est capable de refroidir une plus grande surface mais est plus petit qu’une unité centralisée. Les unités groupées peuvent être installées à l’intérieur ou à l’extérieur. L’unité extérieure qui contient des condensateurs refroidis par air est une option populaire car elle nécessite moins d’entretien.

CVC de type fenêtre – Ce système est recommandé pour les zones plus petites et spécifiques, tout comme le système de type split. La principale différence est qu’il n’y a pas de pièces intérieures et extérieures distinctes à installer, car les serpentins de refroidissement et les compresseurs font partie d’un seul et même boîtier. C’est le système le plus facile à installer par rapport aux autres systèmes de CVC domestiques.

Systèmes de CVC commerciaux

Système monobloc – Il est recommandé pour les espaces commerciaux tels que les cafés, les magasins de détail et les bureaux. La principale différence avec le système split résidentiel est que des éléments supplémentaires, tels que des gaines, peuvent être incorporés au système. Cela permet une meilleure distribution de l’air afin que l’ensemble de l’espace commercial puisse être refroidi ou chauffé aux niveaux souhaités.

Climatisation par système multi-split – Ce système fonctionne en ajoutant des unités intérieures supplémentaires à une seule unité extérieure. Les espaces commerciaux qui ont l’intention d’installer des systèmes CVC dans plusieurs pièces peuvent utiliser ce type. Cette option coûte également moins cher que les systèmes centralisés et les réglages peuvent être contrôlés par unité intérieure.

Climatiseurs terminaux monoblocs (PTAC) – Les hôtels et les bâtiments commerciaux similaires utilisent couramment ce type de système de CVC. Cela permet que chaque pièce puisse contrôler la climatisation individuellement. Par rapport aux systèmes CVC de type fenêtre, cette unité est plus grande et plus chère.

Climatisation à débit de réfrigérant variable (VRF en anglais) – Cette solution est idéale pour les espaces ouverts de taille moyenne à grande, tels que les bureaux et les restaurants. Un système VRF peut chauffer et refroidir plusieurs zones simultanément. La technologie du réfrigérant est certifiée pour être économe en énergie en fournissant la plus petite quantité de réfrigérant en fonction de la température sur laquelle il a été réglé.

Système combiné de CVC – Les espaces et bâtiments commerciaux peuvent installer une combinaison de types de systèmes CVC pour mieux répondre aux besoins de l’entreprise. L’installation de ventilateurs industriels supplémentaires est également une option qui permettra d’obtenir une meilleure circulation de l’air. Cela permet au bâtiment d’économiser de l’énergie et de réduire les coûts.

Apprendre à connaître les pièces de votre système de CVC

Pour prolonger le cycle de vie des systèmes CVC, il est important de comprendre et d’apprendre leurs pièces. De cette façon, l’identification et la résolution des problèmes deviennent plus faciles. Bien que les pièces d’un système CVC varient en fonction du type d’unité, vous trouverez ci-dessous les 6 composants principaux avec lesquels vous devez vous familiariser si vous devez entretenir ou nettoyer votre système CVC :

1. Échangeur de chaleur

L’échangeur de chaleur est l’une des pièces les plus essentielles d’une unité CVC. Ce composant contribue au chauffage et au refroidissement. Il absorbe la chaleur produite dans la chambre de combustion et la déplace d’un endroit à l’autre. Il est essentiel que les échangeurs de chaleur soient inspectés et nettoyés tous les 12 mois afin d’identifier les premiers signes d’endommagement. Le moindre problème avec ce composant peut entraîner de graves problèmes de santé, comme une intoxication au monoxyde de carbone.

2. Thermostat

Le thermostat sert de contrôle pour réguler et stabiliser la température dans un bâtiment résidentiel ou commercial. Il permet aux utilisateurs de définir des températures et des conditions idéales. Les thermostats doivent être installés et calibrés correctement pour éviter une usure précoce causée par un fonctionnement excessif ou inefficace du système.

3. Chambres de combustion

Une chambre de combustion, également appelée brûleur, est responsable de la production d’air chaud que le système CVC distribue. Le cycle de chauffage commence lorsque des mélanges d’oxygène et de gaz pénètrent dans la chambre de combustion, puis une veilleuse ou un bâton lumineux s’allume pour enflammer les mélanges de manière contrôlée.

4. Soufflerie

Un moteur de soufflerie est un composant petit mais important d’un système de CVC. Il est chargé de déplacer l’air chauffé ou refroidi dans les conduits. Une fois que l’échangeur de chaleur a réchauffé l’air en fonction de la température désirée réglée par le thermostat, le moteur du ventilateur actionne son ventilateur pour souffler l’air vers les conduits afin de le distribuer dans la maison ou le bâtiment.

5. Serpentin du condenseur/compresseur

Le serpentin du condenseur ou le compresseur est responsable de la libération de l’air chaud à l’extérieur. Il abaisse la température intérieure en siphonnant l’air chaud de l’intérieur. En utilisant un réfrigérant, il permet le cycle de circulation et de filtration de l’air. Le serpentin du condenseur est situé à l’extérieur de la maison ou du bâtiment, ce qui le rend sujet à l’accumulation de feuilles, de saletés ou de débris qui peuvent affecter les performances du système. Pour le maintenir en bon état de fonctionnement, un entretien et un nettoyage réguliers sont nécessaires.

6. Serpentin de l’évaporateur

Comme le serpentin du condenseur, il absorbe également l’air chaud de l’intérieur. Cependant, au lieu de le rejeter à l’extérieur, il refroidit cet air chaud à l’aide d’un réfrigérant, puis le distribue par le biais de la climatisation pour abaisser la température intérieure. Un entretien et un nettoyage réguliers sont également nécessaires pour éviter que l’évaporateur ne soit gelé ou endommagé.

Capteurs de systèmes CVC

Les problèmes de système de CVC les plus courants que les gens rencontrent concernent souvent des fuites ou des unités consommant trop d’électricité. Le maintien des systèmes CVC en bon état de fonctionnement dépend du soin apporté à leur utilisation et à leur entretien. Même les systèmes CVC à haut rendement énergétique, s’ils ne sont pas assez puissants, ne fonctionneront pas de manière optimale s’ils sont utilisés dans une zone pour laquelle ils n’ont pas été conçus. D’un autre côté, l’utilisation d’un système CVC trop puissant n’est pas non plus rentable. Les systèmes à forte puissance sont généralement plus coûteux, et ce d’autant plus que la puissance de rotation augmente. Votre prestataire de services devrait être en mesure de vous aider à choisir le bon montant pour votre bâtiment ou votre établissement. Si vous avez déjà mis en place un système de CVC, la meilleure façon de vérifier ses performances est de contrôler régulièrement la température, l’humidité, la pression et la consommation d’énergie. Un pic anormal de consommation d’énergie peut être causé par des problèmes avec le système CVC. Prenez note des autres appareils et gadgets qui consomment également de l’énergie, mais si des habitudes de consommation anormales deviennent un problème récurrent, il est préférable de contacter un professionnel qui pourra vous aider à inspecter et à diagnostiquer toute anomalie et à détecter les problèmes sous-jacents.

La surveillance de vos systèmes ne doit pas nécessairement se faire manuellement. Les systèmes CVC modernes sont équipés de capteurs capables de mesurer la température, l’humidité et la pression de l’air. Les capteurs sont des éléments clés qui permettent aux systèmes de CVC de fonctionner plus efficacement. Si votre système n’est pas équipé d’un capteur ou si son capteur est cassé, vous pouvez acheter et installer un capteur séparément. Les capteurs sans fil de SafetyCulture sont des capteurs intelligents qui sont capables de surveiller automatiquement la température et l’humidité. Il permettent également de réguler le flux d’air afin d’éviter les problèmes indésirables tels que les moisissures. Souvent, l’installation d’un thermostat intelligent au lieu d’un système CVC entièrement neuf permet de réduire les coûts et de s’assurer que votre équipement reste économe en énergie.

Outre les relevés de température automatisés, les capteurs intelligents permettent de collecter et d’organiser les données, ce qui peut aider à repérer les pics inhabituels et autres problèmes, afin que vous puissiez prendre immédiatement des mesures correctives. Ils peuvent également détecter si une porte ou une fenêtre est laissée ouverte pendant que le système CVC fonctionne et surveiller la qualité de l’air et les niveaux de monoxyde de carbone dans la zone. Le processus de surveillance est simplifié pour vous aider à effectuer des inspections rapides de votre système CVC lorsque cela est nécessaire.

Pour une meilleure qualité de l’air

La principale caractéristique de tout système CVC est le système de ventilation. Une ventilation adéquate permet de faire circuler la bonne quantité d’oxygène et d’éliminer ou d’empêcher la recirculation des substances en aérosol qui pourraient être dangereuses pour les personnes. Le bon système de CVC doit être capable d’éliminer la plupart des bactéries en suspension dans l’air et de contrôler les niveaux d’humidité pour empêcher les spores de moisissure de se développer. Cependant, tous ces avantages deviennent inutiles si le système CVC n’est pas bien entretenu. En gardant votre unité propre et en tirant parti d’outils modernes tels que les capteurs, vous vous assurerez que l’air qui circule est toujours bon pour vous et les autres.

Exemples de liste de contrôle pour l’inspection de la qualité de l’air des systèmes CVC

Il est important de garantir un air sûr et propre pour assurer la santé et la sécurité générales, mais il peut être difficile de déterminer la qualité de l’air. Voici quelques listes de contrôle de la qualité de l’air numérique pour vous aider à entretenir vos systèmes CVC :

Liste de contrôle de la ventilation

Il s’agit d’une liste de contrôle complète de la ventilation pour s’assurer que la zone est correctement ventilée. Elle peut être utilisée comme un rappel pour les habitants ou les employés de vérifier le système CVC en effectuant la liste de contrôle. L’outil numérique peut montrer quels éléments n’ont pas satisfait aux exigences de ventilation.

Liste de contrôle | Inspection de la qualité de l’air

Il s’agit d’une liste de contrôle spécifique à la qualité de l’air qui permet d’évaluer la sécurité de l’air et les conditions de fonctionnement du système CVC. Utilisez cette liste de contrôle pour vérifier la qualité globale de l’air d’une installation.

Modèle de liste de contrôle pour l’inspection de sécurité des compresseurs d’air

Il s’agit d’une liste de contrôle de sécurité des composants de CVC pour le compresseur d’air, qui joue un rôle important dans le maintien d’une bonne ventilation de l’air. Cette liste de contrôle permet de déterminer l’état du compresseur d’air.

Comment dépanner les problèmes des systèmes CVC ?

La plupart des problèmes des systèmes CVC peuvent être vus ou ressentis immédiatement. La température de la pièce commence à baisser ou à augmenter de façon irrégulière. Un autre exemple est lorsque l’appareil commence à faire des bruits qu’il n’a jamais fait auparavant. Certains problèmes peuvent être résolus facilement. Voici une liste de problèmes courants et leur solution.

  • Problème : Le climatiseur ne refroidit pas assez, même en réglage basse température – La température extérieure peut affecter les performances du système CVC. Vérifiez d’abord si la température extérieure est élevée lorsque le problème survient. Un autre élément à prendre en compte est le fait que la pièce soit directement orientée vers le soleil. On peut y remédier en tirant les rideaux ou en installant des vitres teintées pour aider l’unité de climatisation. Si le problème persiste, il se peut que d’autres facteurs aient été négligés.
  • Problème : Un bruit soudain et plus fort que la normale – Lorsque cela se produit, votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation doit être nettoyé. Un nettoyage de routine est recommandé lors de l’installation d’une unité de climatisation et un nettoyage professionnel en profondeur tous les quelques mois. Le manuel du système doit contenir des informations sur la manière de nettoyer l’unité. Il existe des procédures de nettoyage courantes. Le nettoyage personnel peut se faire d’abord en changeant ou en lavant le filtre. L’étape suivante consiste à aspirer les composants intérieurs. Allez plus loin en nettoyant d’autres pièces, comme les condensateurs, ou en suivant les instructions du manuel. N’oubliez pas de retirer la prise d’alimentation ou d’éteindre le disjoncteur de l’appareil et de garder les pièces électriques au sec afin d’éviter tout dommage, notamment au niveau du circuit principal.
  • Problème : Fuites d’eau – Ce problème peut également être résolu en nettoyant votre unité CVC. La raison la plus courante pour laquelle il y a des fuites est l’encrassement des bobines. C’est pourquoi il est recommandé de nettoyer l’ensemble du système pour éliminer et prévenir d’autres problèmes. Inspectez également les bacs de vidange car un bac endommagé est une autre cause de fuites. Ce problème peut se compliquer pour les systèmes CVC de grande taille, car une énorme quantité d’eau peut s’accumuler avant que l’on s’en aperçoive et provoquer de graves dégâts des eaux.

Exemples de liste de contrôle de l’entretien des systèmes CVC

Un entretien régulier des systèmes de CVC permet de prévenir des problèmes courants qui sont souvent évitables. Les problèmes surviennent souvent lorsque les programmes d’entretien et d’inspection réguliers ne sont pas respectés. Voici quelques listes de contrôle numériques qui vous aideront à prendre des mesures préventives et à créer un plan d’action correctif.

Modèle de liste de contrôle pour l’entretien des systèmes CVC

Il s’agit d’une liste de contrôle détaillée de l’entretien des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation, divisée par fonction. Les fonctions vérifiées comprennent le climatiseur, la pompe à chaleur, le chauffage électrique et la chaudière.

Liste de contrôle de l’entretien des systèmes CVC commerciaux

Il s’agit d’une liste de contrôle pour l’entretien des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, spécialement conçue pour les unités commerciales. Aidez les employés à effectuer une inspection d’entretien approfondie du système dans le bâtiment et conservez les enregistrements d’audit pour référence ultérieure.

Liste de contrôle de l’entretien des systèmes de CVC

Il s’agit d’une liste de contrôle d’entretien général qui inspecte chaque composant vital du système CVC. Utilisez cette liste de contrôle pour vous assurer que chaque pièce est en bon état de fonctionnement.

Exemple de rapport PDF sur le système CVC

Voici un exemple de rapport PDF sur la liste de contrôle de la ventilation CVC. Le rapport d’inspection de la ventilation contient les informations nécessaires et les actions requises pour corriger ou réparer les zones où des problèmes ont été constatés.

Cet exemple de rapport PDF sur la maintenance des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation comprend également les détails nécessaires, comme le rapport PDF précédent. Cette liste de contrôle a été personnalisée pour répondre aux besoins d’une organisation. Des images peuvent être jointes comme preuves photographiques d’une zone ou d’un composant. Les deux rapports mettront en évidence les éléments qui ont échoué et il est possible d’inclure des actions correctives.

iAuditor comme application de liste de contrôle systèmes de CVC

Les systèmes CVC rendent la vie et le travail plus confortables en assurant une meilleure qualité de l’air, une ventilation et un débit d’air adéquats, et en fournissant un moyen de contrôler la température. Toutefois, l’entretien peut s’avérer fastidieux et coûteux lorsqu’un problème survient. Il est possible de prolonger la durée de vie de votre système CVC en contrôlant et en inspectant régulièrement vos unités de chauffage, de ventilation et de climatisation. iAuditor par SafetyCulture peut vous aider à vous assurer que vous ne perdez pas de temps à résoudre des problèmes évitables en vous fournissant des listes de contrôle pour l’inspection et l’entretien des équipements. Rationalisez davantage les processus de maintenance des systèmes CVC en intégrant des capteurs intelligents, qui surveillent automatiquement la qualité de l’air actuelle et vous permettent de visualiser les relevés des capteurs et les audits d’inspection passés directement sur votre appareil mobile. Simplifiez vos processus de maintenance des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation et ne ratez plus jamais les inspections prévues grâce à l’application mobile iAuditor.