Contrôle des extincteurs : guide de l'agent de sécurité

Effectuer une inspection efficace des extincteurs et assurer la sécurité incendie à l'aide d'une application mobile

Published 19 Mai 2022

Qu'est-ce qu'un contrôle des extincteurs ?

Le contrôle d'un extincteur est effectué pour en vérifier l'état et elle comprend à la fois l'entretien et le test de l'extincteur. Un professionnel de la sécurité externe ou le responsable de la sécurité de l'organisation effectue une inspection mensuelle des extincteurs dans le cadre de la stratégie globale de sécurité incendie, qui comprend à la fois l'entretien et le test des extincteurs.

Plus de 90 % des incendies dans les propriétés commerciales sont éteints dès le début par des membres du public utilisant un extincteur. Il suffit d’un seul extincteur défectueux pour mettre des vies en danger. Le travail d’un agent de sécurité consiste à effectuer des inspections régulières des extincteurs et à tenir des registres à jour pour assurer la sécurité des bâtiments et des locataires. Il est essentiel qu’un agent de sécurité sache comment effectuer efficacement une vérification des extincteurs, connaisse les problèmes les plus courants identifiés lors d’une inspection et sache comment réagir en conséquence.

Importance des étiquettes d’inspection

L’étiquetage des extincteurs est une obligation conformément à la directive OSHA Hazard Communication under Toxic and Hazardous Substance (communication des risques liés aux substances toxiques et dangereuses) de l’OSHA. notamment les normes 1910.1200(f)(5) et 1910.1200(f)(6). Cette réglementation s’adresse aux fabricants de produits chimiques et aux employeurs où se trouvent les extincteurs. Bien que la tenue d’un registre des inspections d’extincteurs à l’aide d’une étiquette, d’un papier ou de fichiers électroniques soit une norme établie par la Commission européenne, elle n’est pas obligatoire. National Fire Protection Association. La NFPA recommande également de tenir un registre distinct pour l’inspection des extincteurs.

En plus de respecter les normes, cela permettra de s’assurer que les inspections des extincteurs sont systématiquement effectuées par les employés. De plus, le fait d’avoir des traces de ces inspections sera utile dans le cas où un inspecteur externe vérifierait la conformité du lieu de travail en ce qui concerne les extincteurs.

Le contrôle des extincteurs est-il exigé par l’OSHA ?

Oui, l’inspection des extincteurs est obligatoire. Selon la Protection contre l’incendie des extincteurs portatifs, l’employeur est responsable de l’inspection, de l’entretien et de l’essai (ITM) de tous les extincteurs portables disponibles sur le lieu de travail (1910.157(e)(1)).

Des inspections visuelles mensuelles de ces extincteurs sont prévues (1910.157(e)(2). La norme relative aux extincteurs portatifs exige également un contrôle annuel de l’entretien, dont la date est enregistrée. L’employeur doit veiller à ce que ces extincteurs soient entretenus un an après la dernière entrée.

Les extincteurs au dioxyde de carbone doivent être testés tous les 5 ans à 5/3 de la pression de service indiquée sur la bouteille, tandis que les extincteurs à l’azote sont soumis à un test hydrostatique tous les 10 ans.

À quelle fréquence les extincteurs doivent-ils être examinés ?

Les extincteurs doivent être vérifiés lors de leur installation initiale et tous les mois par la suite, comme l’exige l’article R 4227-29 232-17 du Code du travail (NFPA). La fréquence de l’inspection de l’extincteur peut être ajustée en fonction de son environnement.

Par exemple, des inspections plus fréquentes doivent être effectuées si l’endroit où il a été entreposé est sujet à des manipulations, à la rouille et à d’autres éléments qui pourraient endommager l’extincteur.

La réglementation indique que ces inspections mensuelles des extincteurs doivent être enregistrées pendant au moins 12 mois. Les informations telles que le mois et l’année de l’inspection et la personne qui l’a effectuée doivent être consignées sur une étiquette ou dans un fichier électronique.

Comment contrôler un extincteur en 3 minutes ?

Lors de la vérification mensuelle des extincteurs, il est important de suivre ces 5 étapes clés.

  1. Vérifiez l’accessibilité.
  2. Examinez l’état physique
  3. Vérifiez le manomètre
  4. Remplissez l’étiquette d’inspection
  5. Générez un rapport et érigez un plan d’action

Une fois que vous aurez appris ce qu’il faut rechercher, vous devriez pouvoir effectuer votre inspection en toute sécurité en 3 minutes. Voici le guide complet sur la façon de vérifier un extincteur :

    1. Vérifier l’accessibilité
      Tout d’abord, approchez-vous de l’extincteur pour vérifier sa visibilité et son accessibilité :

      • Identifiez si un extincteur est présent dans la zone et notez s’il est facilement visible.
      • Il ne doit pas être bloqué par des équipements ou d’autres objets qui rendraient son accès difficile en cas d’urgence.
      • Les extincteurs portatifs autres que ceux sur roues doivent également être fixés dans un endroit spécifique (par exemple, à l’intérieur d’une armoire vitrée non verrouillée ou d’une boîte en bois) pour éviter qu’ils ne soient déplacés.

    2. Examiner l’état physique
      Ensuite, prenez l’extincteur pour vérifier de près son étiquetage, son état général et ses défauts physiques :

      • Recherchez le numéro de série de l’extincteur et vérifiez si l’étiquette de l’extincteur est lisible.
      • Vérifiez si le cylindre et les autres pièces métalliques externes sont exempts de corrosion, de bosses et d’autres signes de dommages.
      • Vérifiez que la connexion entre le tuyau et la bouteille est bien fixée.
      • Vérifiez s’il y a des fissures dans le tuyau ou une fuite dans la buse.
      • Vérifiez si la goupille de verrouillage passe par les trous du levier de décharge et de la poignée, et si la goupille est bien fixée par le joint. La goupille verrouille le levier de décharge et empêche toute décharge accidentelle.

    3. Vérifiez la jauge de pression
      Examinez l’emplacement de l’aiguille de la jauge. Une aiguille dans la zone verte est bonne. Une aiguille dans la zone rouge gauche signifie que l’extincteur est sous-chargé et qu’il faut le recharger, tandis qu’une aiguille dans la zone rouge droite signale un risque de surcharge.
      Manomètre d'extincteur

      Jauge de pression

       

    4. Recherchez l’étiquette d’inspection
      Notez si une étiquette de registre d’inspection est disponible. L’étiquette doit indiquer que l’extincteur est régulièrement inspecté.

    5. Produisez un rapport et recommandez un ou plusieurs plans d’action
      Une fois l’inspection terminée, résumez les observations et le plan d’action. Assurez-vous de signer l’étiquette d’inspection de l’extincteur (si disponible) avec votre nom/signature et la date de l’inspection. C’est tout !
      étapes de l'inspection des extincteurs

      Guide d’inspection des extincteurs

      N’hésitez pas à enregistrer ce guide d’inspection des extincteurs pour aider les personnes de votre organisation à se souvenir plus facilement des étapes.

Les 5 problèmes les plus courants identifiés lors d’une vérification d’extincteur et ce qu’il faut faire

S’il est important de savoir comment identifier un extincteur en bon état de fonctionnement, il est tout aussi important de connaître les problèmes courants qui se posent et de savoir comment y répondre :

Problèmes et plans d'action

Problèmes les plus courants lors d’une vérification d’extincteurs

Extincteur inaccessible

Problème : Lorsqu’un extincteur est inaccessible, cela peut être une question de vie ou de mort. Faites attention aux cas où un extincteur portatif peut se trouver derrière des meubles, des équipements de bureau et des portes, ou caché sous des bureaux et des armoires de lavabo.
Action : Vous devez immédiatement enlever les obstructions ou repositionner l’extincteur. Veillez à ce qu’il soit facilement visible par tous. Placez-le le long d’une voie de déplacement naturelle, comme un couloir ou une entrée/sortie. Signalez l’extincteur pr un affichage clair.

Cylindre bosselé et/ou rouillé

Problématique : Comme les extincteurs restent souvent inutilisés, ils peuvent subir une détérioration physique due à un environnement humide ou corrosif, à des transferts constants ou à des chocs accidentels. Les défauts physiques peuvent entraîner des dysfonctionnements ou des explosions dangereuses.
Action : Transmettre immédiatement le cylindre au fabricant pour qu’il soit remplacé.

Extincteur trop ou pas assez chargé

Problème : Un extincteur avec une bonne charge aura une vélocité suffisante pour projeter le produit chimique sur plusieurs mètres. Un extincteur surchargé peut provoquer une fuite ou pire, une explosion de la bouteille. Un appareil insuffisamment chargé peut être tout aussi dangereux et ne pas être en mesure d’éteindre le feu.
Action : Transmettre immédiatement la bouteille au fabricant pour remplacement/recharge.

Goupille de verrouillage manquante/joint cassé

Problème : Les goupilles de verrouillage et les scellés peuvent disparaître lorsqu’ils n’ont pas été remplacés après des exercices de formation, ont été altérés ou n’ont tout simplement pas été installés au départ. Ces deux éléments doivent toujours aller ensemble car ils empêchent d’appuyer accidentellement sur le levier et de libérer le contenu de l’extincteur.
Action : Si l’un d’entre eux est manquant, obtenez immédiatement des remplacements à partir de vos réserves. Les goupilles et les joints sont soit en métal, soit en plastique. Si vous n’en avez pas en stock, contactez votre fournisseur d’extincteurs ou rendez-vous dans la quincaillerie la plus proche.

Extincteur non surélevé par rapport au sol.

Problème : Un extincteur posé directement sur le sol peut amener d’autres personnes à le heurter accidentellement, ce qui peut provoquer des bosses supplémentaires. Le changement de température du sol peut également affecter directement l’extincteur, ce qui peut entraîner un changement de pression.
Action : En fonction de la taille du cylindre, la pratique standard consiste à le monter sur un mur à l’aide de supports métalliques, à une hauteur de 3,5 à 5 pieds du sol. Vous pouvez également utiliser des supports d’extincteurs en bois ou en acier.

Ce modèle de rapport de vérification d’extincteurs présente les résultats, les preuves et les plans d’action recommandés :

Une application mobile pour un contrôle efficace des extincteurs d’incendie

Les agents de sécurité peuvent inspecter jusqu’à 100 extincteurs par mois dans un bâtiment, sans compter qu’ils doivent remplir des rapports post-inspection pour chacun d’eux. Pris dans toute cette paperasse, la probabilité d’une erreur humaine augmente, ce qui signifie que le risque d’incendie causé par un seul extincteur non fonctionnel devient également plus élevé.

Avec iAuditor de SafetyCulture, les agents de sécurité peuvent améliorer la sécurité incendie sur le lieu de travail en effectuant plus efficacement les inspections d’extincteurs. Avec le logiciel d’inspection incendie iAuditor, vous pouvez :

  • Effectuer des inspections d’extincteurs efficaces et sans papier sur votre appareil mobile ;
  • Ajouter facilement des preuves photographiques à vos rapports de vérification d’extincteurs ;
  • Faire remonter les problèmes que vous identifiez lors de l’inspection en assignant des actions correctives;
  • Générer des rapports visuels complets et les partager instantanément
  • Sauvegarder vos données sur le cloud et conserver vos modèles et rapports d’inspection d’extincteurs en toute sécurité.

Pour commencer, téléchargez ce modèle gratuit d’inspection d’extincteurs en 3 minutes et personnalisez-le pour votre prochaine inspection d’extincteurs.