HAZOP

Identifiez les dangers et les écarts dans les environnements de l'usine à l'aide d'un modèle HAZOP

Hazop

Published 5 Déc 2021

Qu'est-ce que HAZOP ?

Hazard and Operaability (HAZOP) est une technique de gestion des risques utilisée pour identifier les dangers potentiels et les défauts fonctionnels dans les systèmes d'usine existants ou prévus. HAZOP, également connu sous le nom d'étude HAZOP ou d'analyse HAZOP, est principalement utilisé pour explorer les risques opérationnels et les fonctions complexes dans les usines de traitement chimique et dans les usines nucléaires, d'eau, d'égout et de traitement.

Cet article couvre :

Le but de HAZOP

Étant donné qu’il est basé sur l’hypothèse que les dangers surviennent parce que des éléments de conception et d’exploitation peuvent s’écarter de leur intention initiale, son objectif est de réduire les risques et d’assurer la sécurité des travailleurs dans les environnements de l’usine.

Qu’est-ce qu’une étude HAZOP ?

Une étude HAZOP, est réalisée par une équipe interdisciplinaire d’experts comprenant des ingénieurs, des chimistes, des responsables d’installations ainsi que et des agents de sécurité pour identifier les risques procéduraux, les dangers liés aux processus et les défauts de conception.

Ils discutent non seulement des écarts possibles, mais proposent également différents scénarios où le système ou le processus pourrait échouer. L’équipe peut ensuite proposer des recommandations de sauvegardes et d’améliorations afin de réduire le risque que les dangers identifiés et les défaillances opérationnelles se produisent.

Comment effectuer une étude HAZOP

Une telle étude évalue principalement les trois parties suivantes d’une fonction végétale :

  • Étape 1 : Concevoir
    Tout d’abord, évaluer la capacité de la conception à remplir sa fonction prévue. Ensuite, identifier ses faiblesses. Par exemple, la diminution de la composition du réacteur chimique.
  • Étape 2 : Environnement physique
    Pour évaluer l’environnement dans lequel le système ou la conception fonctionnera et s’assurer qu’il est idéal, vérifiez s’il y a suffisamment d’espace pour que le réacteur chimique discontinu puisse fonctionner comme prévu.
  • Étape #3 : Procédure
    Pour finir, évaluer les contrôles techniques tels que l’automatisation, la séquence d’étapes, les interactions humaines. Par exemple, les étapes de production de la concentration chimique cible.

 

Exemple HAZOP

Voici un exemple de la façon dont un HAZOP peut être utilisé par une équipe d’experts pour évaluer la procédure impliquée dans la production chimique :

Cadre: Usine de mélange chimique

Objectif : Produire un lot de concentration en HCl (acide chlorhydrique) à 10 %

Par :

  1. L’eau d’osmose inverse (RO) ajoutée au mélangeur par lots via une pompe centrifuge
  2. Les additifs mélangés avec l’eau RO
  3. Une solution de 33% de HCl ajoutée au mélange d’eau RO et d’additifs, résultant en une concentration de 10% de HCl

Mot guide/scénario : Aucune eau RO ajoutée.

Cause(s) possible(s) : La pompe centrifuge perd son amorçage ou la vanne se ferme totalement.

Conséquence(s) : La solution sera très concentrée.

Garantie(s) : Contrôle correct de la pompe centrifuge (pression hydraulique).

Commentaires : Les manomètres hydrauliques doivent être révisés et entretenus régulièrement.

Recommandation(s) : Examiner et effectuer des travaux d’entretien sur le manomètre hydraulique de la pompe centrifuge.

Mots guides 

Après avoir identifié l’objectif et les étapes impliquées dans la procédure, l’équipe explorera ensuite différents scénarios où la procédure pourrait s’écarter de sa fonction prévue.

Une étude HAZOP encourage l’utilisation de «mots-guides» afin d’aider à explorer toutes les déviations potentielles.  Voici un exemple de la façon dont l’équipe pourrait utiliser des mots-guides communs pour explorer les écarts impliquant l’entrée et le mélange d’eau RO :

  • Non ou pas (intention de conception complètement annulée) – Pas d’eau RO ajoutée
  • Plus (Augmentation quantitative) – L’eau RO ajoutée est plus que prévu
  • Moins (Diminution quantitative) – L’eau RO ajoutée est inférieure à celle prévue
  • Ainsi que (Modification/augmentation qualitative) – De l’eau RO mélangée à de l’eau UV est ajoutée
  • Une partie de (Modification/diminution qualitative) – L’eau du robinet est ajoutée à la place de l’eau RO
  • Inverse (Opposé logique de l’intention de conception) – L’eau RO est omise du mélange
  • Autre que (substitution complète) – L’eau UF est utilisée à la place de l’eau RO
  • Tôt (par rapport à l’heure de l’horloge) – L’eau RO est ajoutée trop tôt
  • Tard (par rapport à l’heure de l’horloge) – L’eau RO est ajoutée trop tard
  • Avant (relatif à la commande ou à la séquence) – L’eau RO est ajoutée avant que les additifs et 33% de HCl soient prêts
  • Après (relatif à la commande ou à la séquence) – L’eau RO est ajoutée après les additifs et 33% de HCl

Dans le premier scénario où «Aucune eau RO n’est ajoutée» , l’équipe délibérera et identifiera les causes possibles, les conséquences, les sauvegardes et fournira finalement une recommandation.

Rationalisez la collecte de données avec iAuditor

Utilisez iAuditor de SafetyCulture pour rationaliser la collecte de données et la création de rapports avec iAuditor, vous pouvez :

  • Complétez et documentez votre étude à l’aide de votre smartphone/tablette sur place avec votre équipe d’experts sans retourner au bureau.
  • Prenez pour la cause, des preuves photographiques illimitées et des annotations des systèmes de conception et des écarts.
  • Utilisez ensuite la dictée vocale pour gagner du temps et enregistrer des notes détaillées.
  • Enfin, enregistrez en toute sécurité tous vos rapports dans le cloud et accédez-y facilement en ligne.

Afin de vous aider à démarrer, nous avons créé un modèle gratuit que vous pouvez télécharger et personnaliser selon vos besoins.

Découvrez plus de modèles